Les contraires s’attirent

Image parJonny Lindner 

Quoi écrire aujourd’hui

On se lève à l’aurore ou pour le repas du midi et c’est toujours la même histoire. Il faut écrire. Il faut savoir sur QUOI écrire surtout. Mais la tête est vide. Rien ne vient et le manuscrit débuté hier ne nous dit rien aujourd’hui.

C’est une des principales difficultés d’être auteur, sauf si vous êtes profondément habité par votre projet d’écriture.

En écoutant plusieurs grands auteurs nous raconter comment ils font pour être inspirés, j’ai compris à quel point nos émotions sont nos principaux guides.

La majorité des grands textes dramatiques ont été écrits alors que les auteurs vivaient des moments d’intense satisfaction personnelle, de bonheur, d’amour ou simplement une paix très enviable.

Les plus belles histoires d’amour ont été écrites par des auteurs qui traversaient une solitude proche de l’isolement, ou qui vivaient une peine d’amour, une frustration affective ou un abandon troublant.

C’est humain. Le cerveau ne supporte pas les extrêmes alors il contrebalance de son mieux.

Vous êtes débordant de joie? Alors plongez-vous dans l’écriture d’un texte dramatique, triste, meurtris qui laissera le lecteur songeur de son propre bonheur pour y voir à quel point lui, il est choyé, par rapport à votre héros.

Au contraire, vous soufrez de ne pas être entouré et rempli d’amour? C’est le meilleur moment d’épancher vos rêves les plus fous, de décrire comment serait la vie si cette personne tant espérée se pointait dans votre vie. Faites vivre à votre héroïne les sensations les plus extraordinaires, les baisers les plus fous, ceux dont on se souvient toute sa vie.

Je vous assure que les mots les plus adaptés à votre histoire surgiront comme par magie. Tentez l’expérience. Analysez vos émotions du moment et écrivez leur contraire. En plus d’équilibrer votre être émotionnel, vous ferez naître des histoires fantastiques.

N’oubliez pas: Les contraires s’attirent! Même dans l’écriture.

Laisser un commentaire

Retour en haut